Le Corpus de la scène parisienne

C’est l’année 1810, et vous vous promenez sur les Grands Boulevards de Paris. Vous avez l’impression que toute la ville, voir même toute la France, a eu la même idée, et est venue pour se promener, pour voir les gens et se faire voir. Qu’est-ce que vous entendez?

Vous arrivez à un théâtre, vous montrez un billet pour une nouvelle pièce, et vous entrez. La pièce commence. Qu’est-ce que vous entendez de la scène? Quels voix, quel langage?

Le projet du Corpus de la scène parisienne cherche à répondre à cette dernière question, avec l’idée que cela nous informera sur la première question aussi. Il s’appuie sur les travaux du chercheur Beaumont Wicks et des ressources comme Google Books et le projet Gallica de la Bibliothèque Nationale de France pour créer un corpus vraiment représentatif du langage du théâtre parisien.

Certains corpus sont construits à base d’une «principe d’autorité», qui tend à mettre les voix des aristocrates et des grands bourgeois au premier plan. Le Corpus de la Scène Parisienne corrige ce biais par se baser sur une échantillon tirée au sort. En incorporant ainsi le théâtre populaire, le Corpus de la Scène Parisienne permet au langage des classes ouvrières, dans sa représentation théâtrale, de prendre sa place dans le tableau linguistique de cette période.

La première phase de construction, qui couvre les années 1800 à 1815, a déjà contribué à la découverte des résultats intéressants. Par exemple, dans le CSP en 75% des négations de phrase on utilise la construction ne … pas, mais dans les quatre pièces de théâtre qui font partie du corpus FRANTEXT de la même période, on n’utilise ne … pas qu’en 49% des négations de phrase.

En 2016 j’ai créé un dépôt sur GitHub et commencé à y mettre les textes de la première phase en format HTML. Vous pouvez en lire pour vous amuser (Jocrisse-Maître et Jocrisse-Valet en particulier m’a amusé), les mettre sur scène (j’achèterai des places) ou bien les utiliser pour vos propres recherches. Peut-être vous voudriez aussi contribuer au dépôt, par corriger des erreurs dans les textes, ajouter de nouveaux textes du catalogue, ou convertir les textes en de nouveaux formats, comme TEI ou Markdown.

En janvier 2018 j’ai créé le bot spectacles_xix sur Twitter. Chaque jour il diffuse les descriptions des pièces qui ont débuté ce jour-là il y a exactement deux cents ans.

N’hésitez pas à utiliser ce corpus dans vos recherches, mais je vous prie de ne pas oublier de me citer, ou même me contacter pour discuter des collaborations éventuelles!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *